Bonjour, je suis Lou, styliste de muses et de relations. Passionnée par le corps, l’esthétique et l’amour.

Je vais te raconter une histoire.

Je suis née avec 2 problèmes (du moins, je le pensais).
Je suis une femme & HP

Tu vois, j’ai une tendance exagérée à tourner sept fois mon cerveau dans son bain céphalo-rachidien avant d’être à moitié convaincue de ma propre opinion. Et c’est très fatigant et plutôt contre-productif.

Je pense avoir aussi souffert d’une identification quelque peu déplacée : jusqu’au jour de ma naissance, mon père était ravi. Pour cause, à plusieurs reprises, les médecins avaient annoncé à mes parents qu’ils attendaient un petit garçon. Et moi, je suppose que j’ai inconsciemment essayé de contenter tout le monde, même s’il avait été admis de ne plus me prénommer Benoît. Ce qui est déjà bien, je ne m’en plains pas.

Audacieuse et attentive, je suis attirée par tout ce qui me semble à première vue incompréhensible ou hors de portée.

Au moment de choisir une activité, je ne peux pas m’empêcher de choisir celle qui m’est la plus étrangère. Alors, tu penses… je n’ai jamais supporté être définie par un titre. Et je parierais que toi non plus!

J’ai étudié les arts visuels (l’illustration), le stylisme, la psychologie, la gestion d’événements, le prépresse, le kundalini yoga, le tantra… j’ai même suivi une formation professionnelle pour être goûteuse en chocolat! 
J’ai fait partie de plusieurs troupes de danse, j’ai donné des cours de français et de fitness, je me suis formée à Los Angeles dans le coaching, je fais minimum 1 à 2 heures de sport par jour… je suis une fan de ski, de jazz, de chiens et de piano. J’ai parcouru l’Europe, une partie de l’Asie ; j’ai vécu en Australie, à Montréal, en Espagne et à Londres, où j’ai pu profiter d’une vie culturelle riche.

Ça me plaît. Cette diversité.

 

Sur la route, j’ai vécu de nombreuses déceptions, tant amoureuses qu’amicales et j’ai jonglé entre les multiples aspects de ma personnalité, à la recherche de la perle rare, le bonheur.
Parce que la vie est trop courte pour s’empêcher de vivre ses rêves, tu ne trouves pas ?
Mais quelle que soit l’activité que j’entreprenais, je me retrouvais face à ce même challenge…

 

Comment assumer ma place en tant que femme à haut potentiel?

 

Tu vois, j’ai une tendance exagérée à tourner sept fois mon cerveau dans son bain céphalo-rachidien avant d’être à moitié convaincue de ma propre opinion. Et c’est très fatigant et plutôt contre-productif.

Je pense avoir aussi souffert d’une identification quelque peu déplacée : jusqu’au jour de ma naissance, mon père était ravi. Pour cause, à plusieurs reprises, les médecins avaient annoncé à mes parents qu’ils attendaient un petit garçon. Et moi, je suppose que j’ai inconsciemment essayé de contenter tout le monde, même s’il avait été admis de ne plus me prénommer Benoît. Ce qui est déjà bien, je ne m’en plains pas.

Mon problème de cerveau possède un nom plutôt ironique : individu surdoué (et oui, ça me semble souvent inadapté, puisque dans certains domaines je me sens plutôt sous-douée) ; il y a aussi des termes plus récents comme zèbre, albatros ou celui que je préfère, individu à haut potentiel.

Quant à mon problème d’ex-garçon manqué, il est lié à un phénomène malheureusement assez répandu dans notre société : la valorisation du masculin.

Longtemps, j’ai eu peur du narcissisme ou de la superficialité de mes envies.
Je souhaitais être reconnue mais je ne me retrouvais pas dans les valeurs de mes proches.

Souvent, je recevais des informations contradictoires: “Tu es trop timide, tu n’as pas assez confiance en toi, tu devrais plus oser” … versus … “Oh, que te faut-il à la fin, et tu te prends pour qui à être si exigeante? Si tu te contentais comme tout le monde d’avoir une vie normale?” ou encore “Arrête de penser et tout ira mieux!”.

Il m’a fallu pas mal de voyages intérieurs et extérieurs pour me dépouiller de ces messages parasites.

Depuis, il y a eu des bouleversements.

J’ai osé :
Dire non à une vie morne et ennuyeuse — lis, normale.
Démarrer des projets qui me tiennent à coeur — impossible de me limiter à une seule activité.
Me lancer en tant qu’indépendante — moi, sous la tutelle d’un chef?
M’afficher en vidéo — et rendre cela plaisant.
Assumer mes désirs, et en changer — faire partie d’une troupe de danse, enseigner à temps plein, me lasser, transformer.
Me fier entièrement à mon intuition — elle a toujours raison.
Vivre de multiples passions — je suis à la fois x et y.
M’entourer de muses que j’admire — une vraie communauté.
Prendre soin de mon besoin d’intensité et d’intégrité — et me sentir vivante.
Chérir ma sensibilité — oui, c’est un atout.
Porter mon regard sur un homme que j’admire — et pas uniquement sur celui que je pourrais sauver.
Éveiller ma sensualité — embellir, illuminer, pimenter mes relations amoureuses.
Respecter mon envie de beauté — quel autre sens cela aurait-il d’exister, si ce n’est de contribuer à la beauté du monde?

À présent, je passe la majorité de mon temps à Bruxelles, entrecoupé de voyages ; je danse, autant et seulement si je le souhaite, sans pression ; je n’ai plus peur de dire que la beauté est fondamentale dans ma vie ; je décide chaque jour qui côtoyer et sous quel mode ; je n’essaie plus de me limiter à une seule activité ; je n’exige plus de moi-même la perfection et j’accepte de prendre mon temps.

 

Aujourd’hui, j’aide les femmes atypiques qui, comme moi il n’y a pas si longtemps, souffrent de leur différence.

Voilà mon histoire.
Et elle continue avec toi.

La muse, c’est toi.

Je ne suis pas coach. Je suis styliste de muses.

Je n’avais pas envie de me nommer coach. Pour moi, ça sonnait ringard, condescendant ou américain — mon (ex-)colocataire est américain et je l’aime vraiment beaucoup, mais tout de même.

Je n’avais pas envie de te nommer cliente. Pour moi, tu es une muse.

On se parle d’égale à égale. Et je ne suis pas là pour te donner des conseils bateaux.

 

Alors, j’ai inventé: je suis styliste de muses.

En quoi c'est différent avec toi, Lou?

Avant tout, je t’écouterai. Vraiment.

Sans jugements,

conclusions aléatoires, idées préconçues, psychologie à deux sous, grandes théories sans fondements, diagnostics restrictifs ou analyses douteuses qui témoignent plus de mon histoire que de la tienne.
Je ne fais pas d’interprétations à ta place et je ne donne pas de conseils lorsqu’on ne m’en demande pas.

Tu es une muse.
Je respecte ton intelligence et ta lucidité.

Lors des séances, je prends soin de ta sensibilité et fais preuve de douceur, tout en aménageant une énergie de travail intense: je ne perds pas de temps ET je sais m’adapter aux besoins personnels de chacune ainsi qu’au temps nécessaire à l’intégration.

Je ne suis pas radine de mes connaissances: je partagerai avec toi tout ce que j’ai appris. Mon but n’est pas d’avoir du pouvoir sur toi. C’est un échange, entre muses.

Par contre, ill y a un monde entre “savoir intellectuellement” ce que l’on doit faire, et être capable de l’intégrer.
C’est cela, le bénéfice d’un travail approfondi avec moi: des effets de longue durée.
Un avant et un après, sans aucun doute, et sans retour en arrière possible.

Je suis attentive aux détails et j’ai une vision holistique de la relation d’aide.
J’utilise des techniques riches et variées qui permettent d’aborder tes besoins sous différents angles: le yoga, le tantra, les sciences cognitives, l’art, le monde de l’entreprenariat, mes voyages, des rencontres et de multiples formations. J’apporte des réponses concrètes, et surtout, efficaces à long terme.

L’accompagnement ne s’arrête pas à la séance, je propose un suivi sous forme de compte-rendu, avec des exercices clairs pour la semaine. Je fournis aussi des outils comme des audios ou des lectures adaptées à tes besoins immédiats.

Et je te promets, je ne serai jamais intrusive: je suis là uniquement et entièrement pour toi.
Mon ego n’a pas sa place dans nos échanges.

Si tu es intéressée, écris-moi à contact@kissthedifference.com et réservons un moment pour en discuter de vive voix.

Imagine un chez-toi virtuel où tu puisses te décharger à chaque visite d’un bout de culpabilité et être enfin convaincue que tu mérites de profiter d’une vie originale, sans complexe, entourée de beauté, d’amour, d’amis et de femmes qui te ressemblent.

Ce serait bien, non?

Cette expérience était magique et m’a apporté énormément de belles choses et des défis à surmonter. Lou est une personne sensible, ouverte, à l’écoute et très analytique. Elle a une légèreté et un amour pour la vie que j’aimerais retrouver. La rencontre avec toi fût un énorme plaisir et une chance qui m’apporte plein de belles choses. Je penserai à toi quand j’enfile ma robe préférée ou si je me balade en vêtements de sport au supermarché. J’espère te croiser un jour et discuter avec toi de vive voix.

Anonyme – Luxembourg

Ce qu’il y a de nouveau c’est que j’ai désormais l’intime conviction que quelque chose en moi a triomphé. Le coeur, les fondations sont solides. Je crois que c’est l’exemple de qui tu es qui m’a fait le plus avancer. J’ai adoré ton coté “masculin” tout autant que ton coté “féminin”. C’est si rare et si précieux de travailler avec des personnes authentiques! et toutes nos relations devraient ressembler à ça! Encore une fois merci pour tous ces moments de joie et de découverte de la richesse des relations humaines! je te souhaite d’accompagner des milliers de muses, elles trouveront toutes quelque chose en toi qui fera écho en elles!

Karine – Paris

Je te trouve maligne, efficace, concise, dédiée, bienveillante, dans le coeur et je pense que tu pourrais être d’une super aide à toute autre copine. Et surtout à mes amies «trop intelligentes pour être heureuses» car comme je te l’ai déjà dit, quand tu reformules ce que je viens de galérer à décrire, je me sens comprise comme rarement. Et cela de manière instantanée. Hell it’s goood! Je pense que c’est ma première fois. J’ai fait la paix avec les «thérapies verbales» qui étaient juste trop décevantes jusqu’ici.

Marie-Laure – Bruxelles

Working with Lou has been an incredible experience. I loved how authentic she is. Lou was to be the stylist that I needed when I felt oh so naked and vulnerable. She is a very sensitive, caring human being who has a clear and analytic vision how to help you. At the end of each Skype call Lou gave me a few exercises to do for the next week. Thank you Lou from the bottom of my heart for guiding me so well, for the laughs during our Skype calls and for listening to me and sharing those moments with me. I would highly recommend working with Lou, she will guide you with lightness but assure that you will define your goals and stick to them.

Anonyme

Dès les premiers instants de partage avec Lou, on se sent écouté, avec beaucoup d'attention et de douceur. 
On sent qu'on ne va pas être jugée, qu'on peut se donner pleinement en toute confiance. 
Lou a une boite à outils immense et elle ne perd pas de temps. Elle prend le temps d’écouter, mais ensuite propose une réponse juste et adaptée. Non seulement cela correspond exactement au besoin formulé, mais en plus, ses outils apportent une réponse concrète immédiate et à long terme.

Louise – Londres

(...) un travail psychologique en profondeur et bienveillant, avec des outils et contenus riches, variés, dans un cadre précis et avec un suivi solide. J'ai particulièrement apprécié le mail "résumé" et les divers exercices proposés à l'issue des séances.

Cécile – France

J'ai beaucoup aimé faire ce coaching avec toi, Lou, car tu as une vraie qualité d'écoute, mais aussi des qualités d'adaptation, et de bienveillance, qui favorisent la mise en confiance et le travail sur soi en profondeur. Il y a des moments très émouvants, notamment quand surgissent des profondeurs des choses douloureuses. Mais cela permet de mieux se connaître et de devenir encore plus soi-même. En un mot : MERCI !

Mimi – France

Moi, une femme à haut potentiel ?

La case "test de QI" n'est pas l'unique solution: reçois gratuitement ton livret
et découvre s'il y a de grandes chances que tu fasses partie de la bande, toi aussi.

C'est fait!

Pin It on Pinterest